simba enfant

Le matelas Simba lève 40 millions de livres sterling pour se développer

Le matelas universel en ligne connaît un véritable succès, tant auprès des clients que des investisseurs. Le britannique Simba a annoncé au courant du mois de décembre 2017 une nouvelle levée de fonds, cette fois de 40 millions de livres sterling, pour financer son développement à l’international.

La start-up veut quadrupler ses ventes en 2018

Lancée en février 2016, la start-up à l’origine du matelas Simba enregistre une croissance phénoménale depuis son lancement. Alors même qu’elle clôturera l’année 2017 avec un revenu proche des 41 millions de livres sterling, Simba anticipe donc une croissance de 350% sur l’année 2017, et elle compte quadrupler ses ventes pour atteindre un chiffre d’affaires de 167 millions de livres sterling en 2018.

Après déjà 3 levées de fonds qui ont permis à la jeune pousse britannique de s’imposer comme un acteur de référence sur le marché du matelas universel vendu en ligne, cette nouvelle levée de fonds de 40 millions de livres sterling lui permettra probablement d’aller s’emparer d’une des premières positions sur le marché des matelas pas cher. Les investisseurs historiques tels que Lombard Odier et Wharton Asset Management ont participé à ce nouveau tour de table, au côté du nouvel entrant Atami Capital. Au total, Simba a déjà levé plus de 58 millions de livres sterling depuis son lancement.

Simba veut conserver son avance en matière d’innovation

Avec cette nouvelle levée de fonds, Simba veut se donner les moyens de maintenir son avance en matière d’innovation, et s’étendre à l’international. A l’heure actuelle, et comme vous pouvez le voir dans notre avis Simba, le matelas est probablement le plus abouti techniquement sur le marché : il est composé de multiples couches, dont de la mousse à mémoire de forme et des ressorts ensachés, qui en font l’un des meilleurs produits du marché.

D’ores et déjà, le matelas en ligne est commercialisé dans 20 pays différents. L’objectif est de partir à la conquête des gigantesques marchés américains (10 milliards de livres sterling) et asiatiques (11 milliards de livres sterling) dès l’année prochaine où la concurrence est déjà féroce. On peut citer par exemple Casper, qui devrait réaliser plus de 400 millions de dollars de chiffre d’affaires en 2017, ou encore Emma (vous pouvez voir un avis Emma ici). Sur les marchés historiques de la société tels que le Royaume-Uni, l’équilibre devrait être atteint dès le début de l’année 2018.

Vous pouvez retrouver le produit dans notre comparatif matelas ici.

Le matelas Simba lève 40 millions de livres sterling pour se développer
5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *